CORRE
Francaise
Nederlands
English
Deuts
Italiano
Automobiles "Corre" La Licorne 5 rue Adolphe Lalyre Courbevoie Paris    1901-19
CLUB
France
forum
infos
légales
nummero
de serie
CLUB
Nederland
LA LICORNE
liens
Miniatures
Usines
Camions
Laffly-
Licorne
Salon
l'automobile
Course
Automobile
Course
Bicuclette
Historique
Corre-Licorne
Historique
Corre
ACCUEIL
Licorne
Electrique
Historique
La Licorne
Bucatti
Licorne
Periode BUGATTI dans l'usine LICORNE
Durant la guerre, Ettore Bugatti demeura dans son appartement parisien au 20 rue Boissière, qu'il possédait depuis 1916, et qui devint le siège administratif de sa société. Il conservait par ailleurs son atelier rue du Débarcadère, près de la Porte Maillot, et son petit chantier naval à Maisons Laffitte, deux sites ou étaient affectés quelques salariés. Bien que durement meurtri par la série d'évènements malheureux qu'il venait de subir, l'imagination sans limite d'Ettore Bugatti n'était pas tarie, et durant cette période il envisagea une multitude de projets très divers : Moteurs pour bateau, avion ou cyclomoteur, machines outils spéciales, etc.

Bugatti ne coupait pas complètement les ponts avec l'automobile. En 1941, il rachetait à Courbevoie les bâtiments de la firme La Licorne. Il y débutait l'étude de deux nouveaux modèles pour l'après guerre, les types 68 et 73
Au salon de Paris d’octobre 1946, Ettore Bugatti avait présenté une petite voiture qu’il avait étudiée pendant le conflit.

Il s’agit du type 68, une voiturette deux places munie d’un moteur quatre cylindres, 370 cc, 2 ACT, compresseur et au salon de Paris  1947, Bugatti expose le type 73, quatre cylindres 1500 cc, 1 ACT, monté sur un châssis classique à essieux rigides, décliné en 73A de tourisme rapide et 73C à 2 ACT en monoplace de compétition. Une petite série est envisagée qui devait être fabriquée chez Licorne. Seuls cinq châssis verront le jour.